Vigne del Sole

Les maladies cardio-vasculaires progressent en France

maladie cardiaque

Chez l’homme, une douleur dans le thorax, qui irradie dans le bras gauche et jusqu’à la mâchoire fait penser à un infarctus. Chez la femme, il existe d’autres symptômes parfois plus subtils. Sachez écouter votre corps.
Des plaques de graisses, l’athérome, se déposent sur la paroi de vos artères. Lorsqu’elles deviennent trop importantes, elles peuvent se détacher et former un caillot de sang. Si ce caillot bloque vos artères coronaires ou cérébrales, il empêche l’alimentation de votre cœur ou de votre cerveau en sang et en oxygène.
Ceux-ci peuvent alors subir des lésions irréversibles. C’est l’infarctus du myocarde pour le cœur, l’accident vasculaire cérébral (AVC) pour le cerveau.

L’infarctus du myocarde

Chez les femmes, l’infarctus du myocarde se reconnaît parfois par une douleur qui apparaît au niveau du thorax et irradie dans le bras gauche et jusqu’à la mâchoire, comme pour les hommes. Un symptôme aussi net est néanmoins plus rare.

  • L’infarctus est précédé de signes avant-coureurs : douleurs dans la poitrine ou dans l’épaule, palpitations lors d’un effort, par exemple.
  • Ces manifestations sont la plupart du temps négligées par les femmes, qui ont tendance à les croire liées au stress ou à la fatigue.
  • Les femmes doivent penser à leur cœur en cas d’essoufflement. Ces difficultés à respirer, associées à une forte fatigue persistante, peuvent évoquer de l’angoisse et orienter le diagnostic à tort vers une anxiété ou une dépression…
  • Elles doivent se méfier aussi de symptômes pris, à tort, pour des problèmes digestifs : nausées, vomissements, sueurs, douleurs dans l’estomac…

L’accident vasculaire cérébral

Comme pour l’infarctus du myocarde, il existe des signes «classiques» de l’arrivée imminente d’un AVC :

  • faiblesse musculaire, d’un bras, d’une jambe (généralement du même côté)
  • engourdissement du visage, difficulté à sourire ou à ouvrir la bouche, même passagère
  • confusion, troubles du langage ou de l’expression
  • trouble de la vision ou une perte de la vue, notamment d’un seul œil
  • maux de tête violents sans cause apparente.

Mais d’autres sont moins connus, davantage ressentis par les femmes :

  • perte d’équilibre
  • étourdissements, palpitations, nausées, souffle court…

Ces signes décrits pour l’infarctus et l’AVC doivent vous alerter, surtout si vous avez plus de 45 ans, vous fumez, vous avez de l’hypertension, du diabète, du cholestérol…
Si vous avez le moindre doute, appelez le 15, cela peut vous sauver la vie. Faites-le même si les signes ont disparu au bout de quelques minutes.